Indi­ca­tions pour aquar­io­philes avancés

Défis pas­sion­nants pour ama­teurs éclairés

  • Il y a diverses méth­odes effi­caces en aquar­io­philie des parosphromenus. Quiconque en a mis une au point qui lui réus­sit peut trou­ver d el’intérêt à en essayer une autre. Si elle ne réus­sis­sent pas, il pourra tou­jours se replier en ter­rain sûr.
  • Même les espèces du groupe har­veyi met­tent à l’épreuve et imposent de con­sid­érer soigneuse­ment ce que nous savons des exi­gences req­ui­ses pour l’aquariophilie des parosphromenus. Les espèces les plus robustes, qui con­vi­en­nent le mieux aux débu­tants, comme P. Fil­a­men­to­sus et P. Palu­di­cola , par­don­nent un peu de nég­li­gence, quoique pas au stade de la ponte et de l’éclosion. Celles là ne par­don­nent rien. Ce sont des espèces à recom­man­der à des aquar­io­philes ayant déjà accu­mulé des expéri­ences réussies.

Les deux espèces élancées, P. Ornat­i­cauda et P. Parvu­lus ont récla­ment des soins par­ti­c­ulière­ment experts et métic­uleux. Leur éle­vage est la haute école en aquar­io­philie des parosphromenus et il n’est pas rare que des ama­teurs expéri­men­tés soient mis en échec. Les pontes sont sou­vent réduites, entre 10 et 20 oeufs, et ten­dent à dis­paraître pen­dant la nuit. Néan­moins, il arrive qu’on trouve des cou­ples qui marchent bien

  • Les ama­teurs débu­tants ont intérêt à se can­ton­ner aux méth­odes exten­sives, qui en gnéral ne per­me­t­tent pas d’élever beau­coup de pois­sons. Les amteurs expri­men­tés devraient ten­ter les méth­odes intensives.

  • La cohab­i­ta­tion avec d’autres espèces petites et tran­quilles et cer­taines crevettes devrait être expéri­men­tée par des ama­teurs aver­tis. Ceux qui accu­muleront des con­nais­sances sur ces ques­tions poiur­ront comopser des asso­ci­a­tions intéres­santes et instruc­tives pour la biologie.

  • La mise en place d’un aquar­ium de taille plus impor­tante avec une faune diver­si­fiée peut être une entre­prise attrac­tive pour un aquar­io­phile expéri­menté qui a déjà pro­duit suff­isam­ment de jeunes poissons.

(PF)

P.anjunganensis couple (photo M.Kloster)P. nagyi set-up Copyright Lars Iversen Parosphromenus set up. Copyright Lars Iversen

X

Right Click is Disabled

Please respect our image usage rights and do not copy the images found on this web­site with­out prior per­mis­sion. Thank You — The Parosphromenus Project Staff