Forum

Com­ment organ­iser un forum à la fois global et régional?

Il y a beau­coup de ”forum” de nos jours, et aussi beau­coup de forum aquar­io­philes, dont la plu­part n’ont qu’une audi­ence régionale, sont encom­brés de bavardages et sans intérêt pour les ama­teurs de parosphromenus. Il y en a aussi de fort bons, divers et bien fréquen­tés par des ama­teurs de qual­ité, comme la rubrique parosphromenus du forum de l’association alle­mande IGL : http://​www​.igl​-home​.de/​f​o​r​u​m​/​p​h​p​B​B​2​/​v​i​e​w​f​o​r​u​m​.​p​h​p​?​f​=​15​&​a​m​p​;​s​i​d​=​b​f​84​f​b​a​10850​f​8​d​717607​f​9​b​2​a​c​d​3254

Mal­heureuse­ment, l’allemand y est pra­tique­ment la seule langue en usage, et son audi­ence va rarement au delà de l’Europe centrale.

En réfléchissant au fait qu’il y a des ama­teurs de parosphromenus non seule­ment en Europe et en Amérique (aux Etats-​Unis et au Canada au moins), mais aussi en Asie (pas seule­ment au Japon, de plus en plus, en Thaï­lande, en Malaisie et en Indonésie), nous nous sommes rendu compte qu’il fal­lait que notre forum puisse être util­isé partout. Il doit pou­voir véhiculer les ques­tions, les réponses et les images partout où quelqu’un s’intéresse à ces pois­sons et à leur devenir, être utile dans les pays et les con­ti­nents les plus var­iés, et aus­silà où l’on souhaite entrer en con­tact avec ses voisins pour évo­quer des préoc­cu­pa­tions com­munes et pour tisser le réseau et main­tenir la col­lec­tion à grande distance.

C’est pourquoi nous avons organ­isé un domaine ”européen”, où échanger depuis tous les coins de l’Europe., un domaine ”améri­cain”, où les ama­teurs des USA et du Canada pour­ront con­stituer leur réseau, et un domaine asi­a­tique, où pour­ront échanger ceux du Japon avec ceux des pays d’origine des pois­sons. Comme notre intérêt n’est pas lim­ité à notre envi­ron­nement imme­diat, nous mêmes con­sul­terons les domaines ”étrangers” de façon à y appren­dre et à établir des rela­tions inter­na­tionales et intercontinentales.

Beau­coup de ques­tions qui con­cer­nent les parosphromenus n’ont pas de spé­ci­ficité locale ou nationale et pour cela nous avons prévu une entrée ”global”, qui est le cadre où dis­cuter des ques­tions de main­te­nance, de repro­duc­tion etc.. C’est là que les com­mu­ni­ca­tions inter­na­tionales s’établiront en pre­mier lieu.

Tout cela est une ten­ta­tive pour réor­gan­is­ert sous des formes nou­velles le réseau crée pour le bien des parosphromenus. Nous serons heureux si beau­coup de gens y participent.

Et la langue? Nous recom­man­dons d’utiliser l’anglais autant que pos­si­ble sans exclure le français et l’allemand, ou toute autre langue si quelqu’un souhaite l’utiliser. C’est pour cela que nous avons intro­duit un lien vers ”Google trans­la­tor”. Les tra­duc­tions ainsi obtenues ne sont pas par­faites mais on peut au moins com­pren­dre de quoi il est question.

Users online

X

Right Click is Disabled

Please respect our image usage rights and do not copy the images found on this web­site with­out prior per­mis­sion. Thank You — The Parosphromenus Project Staff