Let­tre d’information

La let­tre d’information relie tout ensemble

Nous restons en con­tact grâce au site et à un vaste échange de cour­riels. Les ren­con­tres réelles, étant don­née l’étendue de notre réseau, ne peu­vent avoir lieu que régionale­ment , sou­vent à l’occasion des réu­nions d’associations avec lesquelles nous coopérons. La let­tre d’information Parosphromenus-​Newsletter, qui existe depuis 1985 et s’intitulait jusqu’au numéro 72 (2009) ”Paro-​info”, est notre prin­ci­pal moyen de com­mu­ni­ca­tion interne. C’est un ser­vice pour nos mem­bres, cha­cun la reçoit dès son inscrip­tion dans notre fichier d’adresses mail.

Parosphromenus-​Newsletter sert à dif­fuser toutes sortes d’informations impor­tantes: sur les impor­ta­tions, sur la sit­u­a­tion dans les pays d’origine, des infor­ma­tions trans­mises par d’autres mem­bres, des nou­velles de nos col­lec­tions et des repro­duc­tions, l’annonce du recense­ment semes­triel des col­lec­tions et son bilan. La com­mu­ni­ca­tion n’est pas tout , cela ne suf­fira pas à con­server la col­lec­tion de pois­sons, mais cela ne se fera pas non plus sans. Un pro­jet de con­ser­va­tion comme le nôtre, avec une per­spec­tive glob­ale, a besoin d’un bon réseau de com­mu­ni­ca­tion entre tous ses participants.

Il ya une ving­taine d’années, tout cela n’était pas pens­able. Rai­son pour laque­lle, jusqu’au tour­nant du mil­lé­naire, les ama­teurs de parosphromenus n’avaient pas la pos­si­bil­ité de dévelop­per une stratégie de con­ser­va­tion effi­cace. Toutes les col­lec­tions de pois­sons qui avaient été con­sti­tuées par des impor­ta­tions ont été per­dues en peu d’années mal­gré des efforts con­sid­érables et couron­nés de suc­cès en matière de repro­duc­tion en cap­tiv­ité. C’est l’internet qui a rendu pos­si­ble la mise en rela­tion des per­son­nes ayant le même objec­tif et la coor­di­na­tion de leurs efforts. C’est pourquoi nous avons priv­ilégié depuis la nais­sance du pro­jet en 2005 l’utilisation de smoyens en ligne et créé la let­tre d’information sous cette forme. Des moyens tra­di­tion­nels auraient alors, et c’est encore le cas, excédé nos capac­ités col­lec­tives, bénév­oles et sans appui extérieur.

Deevnir un par­tic­i­pant du pro­jet coin­cide avec l’abonnement à la let­tre d’information. Pour con­sul­ter les numéros anciens de celle-​ci ou répon­dre aux nou­veaux ques­tion­naires, cli­quer sur l’onglet Newslet­ter (Let­tre d’information) du menu.

Users online

X

Right Click is Disabled

Please respect our image usage rights and do not copy the images found on this web­site with­out prior per­mis­sion. Thank You — The Parosphromenus Project Staff