NL 107 fr

Parosphromenus-​Newsletter n° 107 Biele­feld, 28 Jan­vier, 2013

Chers amis, nous commençons la troisième année complète du pro­jet Parosphromenus après qu’il est devenu mon­dial. Là encore, cer­tains mes­sages, et reportez-​vous plus vous les 2 points (en langue anglaise livret avec des descrip­tions, des pho­tos de nos Parosphromenus), 3 (cor­rec­tions du dernier recense­ment, avec une référence spéciale à P. suma­tranus) et 4 (tous les espèces de retour en stock). Nous sommes très heureux que nous avons pour la première fois les 20 espèces décrites sci­en­tifique­ment dans notre stock (point 3).

1. Nous accueil­lons de nou­veaux mem­bres au projet

Encore une fois, il ya des nou­veaux mem­bres du Parosphromenus-​projet: — Mariam Al Bala’a de la Malaisie occi­den­tale
— Maciej Chochla de Gli­wice (Pologne)
— Jordy van Greven­broek de Hollande

Nous sommes heureux qu’il y ait non seule­ment une large dis­tri­b­u­tion géographique de nos mem­bres, mais aussi le fait que, en plus de débutants à Paro-​aquariophilie gens très compétents et expérimentés vien­nent à nous, aussi. Ce qui est remar­quable, car dans la plu­part des pays de la disponi­bilité de Gouramies réglisse est très lim­ité et la plu­part du temps confinés à l’animalerie, et ils les offrent rarement, le plus sou­vent incor­recte­ment déclaré et, mal­heureuse­ment, sou­vent en mau­vaise santé. Tous les nou­veaux mem­bres un accueil chaleureux!

2. Brochure sur Parosphromenus publiés en langue anglaise

Merci à David Armitage (AAGB), un bien équipée livret de 48 pages en anglais avec toutes les descrip­tions d’espèces de Peter Finke et de nom­breuses pho­tos des pois­sons et de leurs habi­tats est main­tenant disponible; tous les textes tirés de notre site Web. Ce vol­ume est le pre­mier d’une série prévue de pub­li­ca­tions spéciales de «Labyrinth» de la revue bri­tan­nique. L’édition est plutôt limitée; afin préférable de ne pas trop tard!

Pour une copie s’il vous plaît trans­fert 4.00 + 3.00 (embal­lage et frais de port) = 7,00 GBP (livres British ster­ling) par l’intermédiaire de Pay­pal pour le compte de AAGB. Aller à la page d’accueil de Pay­pal et entrez le Cette adresse e-​mail est pro­tégée con­tre les robots spam­meurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visu­aliser. adresse du AAGB. Pay­pal offre également une con­ver­sion à d’autres devises. S’il vous plaît annon­cer votre com­mande en plus de l’adresse Cette adresse e-​mail est pro­tégée con­tre les robots spam­meurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visu­aliser. car à par­tir de là, les livrets seront expédiés. Si vous souhaitez com­man­der plus d’un exem­plaire, s’il vous plaît deman­der à cette adresse si il ya des con­di­tions spéciales pour elle.

3. D’autres cor­rec­tions au dernier recense­ment, et des remar­ques con­cer­nant P. suma­tranus

Boris Weber Schwartz a souligné que présumé P. suma­tranus attribuée à son stock sont faits d’un bintan-​forme et doivent être classés sous cf. bin­tan. Ainsi, le stock de suma­tranus est encore plus faible. P. Finke, cepen­dant, a pu recevoir quelques jeunes P. suma­tranus de M. Kloster (Berlin) et C. Hinz a également repris cer­taines par­ties de la pop­u­la­tion Kloster, il ya déjà progéniture. — Nous

devons cor­riger une remar­que d’un bul­letin précédent, qu’il existe apparem­ment deux types de suma­tranus, ceux qui ont une instance supérieure et la tête baissée cour­tiser et ceux très mince corps avec la tête au-​dessus de la cour. Bien que les deux types de corps exis­tent, la remar­que sur cour différente était évidemment une erreur d’observation, qui a été communiquée à nous de cette façon. Tout tri­bunal suma­tranus sim­i­laire à ornat­i­cauda et parvu­lus, c’est avec la tête en haut! Il est encore dif­fi­cile de savoir si les deux types de corps exis­tent dis­joints ou s’il ya deux pôles entre lesquels il ya aussi toutes les formes intermédiaires.

4. Bonnes nou­velles: Toutes les espèces sont de retour en stock

Nous pou­vons sig­naler que des nou­velles plus tard bonne: Tous les 20 espèces décrites sci­en­tifique­ment sont de retour dans le bétail des Parosphromenus-​projet. En outre, plusieurs formes non décrites sont disponibles. En Alle­magne, le bétail est pleine­ment présent, dans d’autres pays que par­tielle­ment.
Cela sig­ni­fie que même les espèces de longue date qui n’existe pas
allani est de retour, ainsi que la spécification jusqu’ici non décrite. Sun­gai Stung­gang ou la spécification nou­velle forme, Ampah. Seule cette dernière est due au com­merce. Nous avons particulièrement saluer le retour des deux pre­miers nommés, qui sont les seules espèces /​formes que nous con­nais­sons de Sarawak. En outre, il ya une mau­vaise infor­ma­tion, aussi: un des deux localités con­nues de allani est complètement détruite par main­tenant. Au lieu d’une rivière d’eau noire saine, il est main­tenant un champ de riz à trou­ver, et pas plus de réglisse pour­rait y vivre plus longtemps (ren­seigne­ments: C. Hinz).
Je on dis­tingue trois catégories seule­ment — bon stock, moyenne ou mau­vaise -, alors la sit­u­a­tion est mitigée, mais dans l’ensemble presque sat­is­faisante. Nous avons quelques espèces /​for­mu­laires avec de bonnes actions qui n’entraînent aucun soucis (comme les vari­antes
nagyi, linkei, quin­decim ou spec sen­tang.), Ensuite de nom­breuses espèces /​for­mu­laires à la classe moyenne, soit avec le succès de repro­duc­tion est faible ou une dis­tri­b­u­tion à un seule­ment quelques éleveurs, et chaque défaillance pour­rait réduire ou met­tre en dan­ger l’ensemble du stock (par exem­ple anjun­ga­nen­sis, suma­tranus, opal­lios, rub­ri­mon­tis ou spec Dua.). Troisième de la catégorie avec un stock pau­vres englobe toutes les espèces /​formes qui ne sont présents que dans les très petits stocks ou avec un éleveur sim­ple ou même sans aucune descen­dance jusqu’à présent, de sorte qu’il ya le dan­ger con­stant de perte totale (deiss­neri, allani, gunawani (ancien spec. Danau Rasau) palu­di­cola à l’exception des formes Paka, spéc. Sun­gai Stunggang).

En résumé: Ne pas se relâcher dans l’élevage de l’espèce, en par­ti­c­ulier dans les deux dernières catégories! Cepen­dant, nous avons le retour de allani et spec. Sun­gai Stung­gang, et nous espérons que cette fois, il pour­rait être pos­si­ble d’augmenter à la fois des petits stocks de se propager et ainsi être main­tenue à long terme. En outre, la sit­u­a­tion s’est améliorée pour suma­tranus.

5. 2012 Rap­port du Con­seil consultatif

Le Groupe directeur a envoyé son rap­port annuel au Con­seil con­sul­tatif au début de Jan­vier, qui cette fois con­cerne le développement du pro­jet en 2012. En atten­dant, il est pub­lié sur la page d’accueil.

6. Get well soon!

Notre web­mas­ter Hélène Schoubye a cassé une jambe au tour­nant des années. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement!

Jusqu’à la prochaine let­tre d’information, salu­ta­tions chaleureuses de votre groupe de pilotage. Respon­s­able: Peter Finke (Biele­feld /​Alle­magne).

(Nous sommes tou­jours ouverts aux sug­ges­tions pour l’amélioration de la newslet­ter. Ver­sion française a été créée avec l’aide de la tra­duc­tion automa­tique. Apol­o­gize donc les erreurs linguistiques).

X

Right Click is Disabled

Please respect our image usage rights and do not copy the images found on this web­site with­out prior per­mis­sion. Thank You — The Parosphromenus Project Staff