har­veyi

P. harveyi, displaying ♂ with pale coloured ♀ in the background in front of the cave (photo: K. Weissenberg)

Parosphromenus har­veyi

Brown 1987

Pre­miere descrip­tion : B.Brown.Annonce spé­ciale –deux nou­velles espèces d’anabantidés. Aquar­ist and Pound­keeper, 1987 (juin) :34.Ici aussi la même chose s’applique comme il a déjà été dit pour P.Allani (s.d) .Cette ‘’annonce spé­ciale’ est valide mal­gré le manque d’informations tax­onomiques pré­cises et d’un holo­type enreg­istré. Mais en 1984 les Brown ont préservé quelques spéci­mens qui furent classés comme ‘’holo­type’’ par Peter Ng et Kot­te­lat en sélec­tionna un comme ‘’lec­to­type’’ en 2005.


Car­ac­téris­tiques :taille max­i­mum de 4.0 cm. For­mule des nageoires :dor­sale XI-XIII,57,total 1718,anale XI-XIII,811,total 2022.En col­oration nup­tiale le mâle se dis­tingue de la plus part des autres gouramis nains à queue arrondie (à l’exception de quelques vari­antes du com­plexe Bin­tan) par l’absence de rouge dans son patron de couleur et les ban­des iri­des­centes d’un bleu vert frap­pant dans les nageoires impaires. Une autre car­ac­téris­tique de cette espèce est aussi la bande noire qui borde la cau­dale, plus large que dans la plus part des espèces sim­i­laires. Dif­féren­tier les femelles des autres espèces à queue arrondie est prob­lé­ma­tique comme d’habitude. Durant la parade la femelle prend la couleur pale typ­ique de l’espèce alors que les nageoires impaires trans­par­entes nor­male­ment, tirent sur le marron.

Espèces sim­i­laires : le risque de con­fu­sion est faible chez les mâles ; il peut y a voir une con­fu­sion avec quelques vari­antes du groupe Bin­tan (e.g sp blue line). Mais d’habitude la dif­féren­ti­a­tion est facil­itée par le manque de par­ties rouge ou mar­ron, la for­mule des nageoires et /​ou la large bor­dure noire dans la queue. L’identification des femelles est dif­fi­cile­ment pos­si­ble sans mesures précises.

Provenance/​Distribution : Malaisie ouest, local­ité type Batu Arang. Cette zone humide est main­tenant large­ment détruite..L’espèce existe encore dans les par­ties adap­tées restantes de la grande forêt de Selan­gor ( 100 km nord de Batu Arang).Pas d’autres prove­nances connues.

Menace : très élevée. Apres que la local­ité type ait été asséchée pra­tique­ment com­plète­ment, déforestée et donc ren­due à peine viv­able pour les gouramis nains, l’espèce sem­ble se pro­longer dans la zone naguère pro­tégée, de la forêt de Selan­gor. Mais en dépit de son statut de zone pro­tégée, elle a aussi été asséchée en grande par­tie et trans­for­mée en plan­ta­tions. P.harveyi essaye de sur­vivre dans quelques canaux de drainage et dans les marécages d’eaux noires de la jun­gle primaire.

Découverte/​Première impor­ta­tion : A et B.Brown vers l’Europe en 1984 et 1985

Com­merce : cette espèce appa­raît très rarement dans le com­merce, et encore moins fréquem­ment avec la destruc­tion presque com­plète de son habi­tat .La plus part des pois­sons dis­tribués chez les aquar­io­philes provi­en­nent d’importations privées. A cause du risque de con­fu­sion avec les espèces fréquem­ment importées du groupe Bin­tan (sp Blue line etc),les pois­sons mar­qués har­veyi doivent être regardés de près. D’un autre coté le vrai har­veyi peut avoir été échangé sous une mau­vaise dénom­i­na­tion de ‘’deissneri’’(probablement de repro­duc­tion dans le hobby).

Soins/​Reproduction : gourami nain typ­ique des régions d’eaux noires, le pH ne doit pas dépasser 6 mais peut être de 4.0.Température plutôt basse (2224) et pas 2728 °C.La con­duc­tiv­ité doit être inferieure à 100 µS, le KH non détectable. La ponte fait sou­vent moins de 40 œufs. Et le nid est fait de peu de bulles. Ce n’est pas un pois­son pour un débutant.


Comportement/​Particularités : parade tête vers le bas. Un bon cou­ple pond et couve presque con­tin­uelle­ment si les con­di­tions sont con­ven­ables. Portée moyenne.


Lit­téra­ture :

Liens inter­net :

Parosphromenus har­veyi habi­tat

Video by Aidil Mohd Shameem Novem­ber 2018

Search for Parosphromenus har­veyi in North Selan­gor Peat Swamp Forest

Decem­ber 2018 — Aidil Mohd Shameen

Parosphromenus Har­veyi: under­wa­ter footage of P. har­veyi nat­ural habitat

Decem­ber, 2018 by Aidil Mohd Shameen

A trip with local experts

X

Right Click is Disabled

Please respect our image usage rights and do not copy the images found on this web­site with­out prior per­mis­sion. Thank You — The Parosphromenus Project Staff