P. spec. TCE 2015 — David Jones

P. spec. TCE — David Jones

Parosphromenus sp TCE 2015

Cette forme de parosphromenus sauvage fut obtenue du Cich­lid Exchange aux Etats Unis à la fin 2015.Ils étaient ven­dus pour des Bin­tan. Mais une obser­va­tion appro­fondie mon­tra que ce n’étaient pas des Bin­tan mais une mor­phe plus proche de P.tweediei ‚P.rubrimontis ou P.opallios. Apres avoir posté des pho­tos il a été impos­si­ble de déter­miner l’espèce, d’abord parce qu’il n’y avait pas de local­ité asso­ciée ni même de quel pays ils venaient seule­ment Asie du sud-​est dit l’importateur. En accord avec la con­ven­tion établie pour les mor­phes d’espèces ou de points de col­lecte incer­tains, le nom P.sp TCE 2015 fut con­sid­éré comme suff­isant ( P.sp avec l’origine de l’importation et la date d’acquisition ).

Le seul cou­ple obtenu était mag­nifique et ne s’est repro­duit qu’une seule fois au vu des pho­tos montrées.

Même avec les bons paramètres de l’eau et des change­ments fréquents, au bout d’un moment le cou­ple est devenu très dif­fi­cile à nour­rir, refu­sant les petites proies et est mort. A ce jour cette pop­u­la­tion n’a plus été disponible chez l’importateur d’origine. Même s’ils ne peu­vent être repro­duits avec suc­cès, les doc­u­ments pho­tos mon­trent l’existence d’une vari­ante unique de parosphromenus mon­trant les couleurs d’un mor­phe inconnu ou peut-​être même de nou­velles espèces à décou­vrir dans la nature.

X

Right Click is Disabled

Please respect our image usage rights and do not copy the images found on this web­site with­out prior per­mis­sion. Thank You — The Parosphromenus Project Staff