P. tweed­iei — (Ruine­mans 2013) Helene Schoubye

Parosphromenus tweed­iei (Ruine­mans 2013)

Ce pois­son par­ti­c­ulier a été acheté dans une bou­tique à Copen­h­ague en 2013 en prove­nance de l’importateur hol­landais Ruine​mans​.Il était éti­queté P.tweed­iei.Il y eu des dis­cus­sions pour savoir si c’était la bonne iden­ti­fi­ca­tion ‚le débat fut intéres­sant car il mon­tra com­bien il était dif­fi­cile d’identifier une espèce et en par­ti­c­ulier p.tweediei. l’espèce comme nous le savons est très proche de P.alfredi ‚P.rubrimontis .Et par­fois p.tweediei mon­tre des vari­a­tions de couleurs en étant soit plus bleu ‚soit plus rouge .

Il y eu des experts ayant dif­férentes opin­ions sur ce pois­son en par­ti­c­ulier –cer­tains pen­sant qu’il devrait plutôt être éti­queté p.alfredi –d’autres plus hési­tant dis­ant que ce serait P.tweed­iei ou une vari­a­tion que nous ne con­nais­sions pas encore.

Afin de pou­voir main­tenir cette espèce par­ti­c­ulière nous avons décidé de garder l’identité de P.tweediei (Ruine­mans 2013), même si ce n’est pas pré­cisé­ment cor­rect –mais cela sig­ni­fie que ce que nous savons de ce pois­son n’importe peu.

Il n’y a pas de doute que c’est une très belle espèce qui en ce moment a été dis­tribuée à de nom­breux éleveurs

X

Right Click is Disabled

Please respect our image usage rights and do not copy the images found on this web­site with­out prior per­mis­sion. Thank You — The Parosphromenus Project Staff